EDUCATION EN AFRIQUE

Depuis leur accession à l’indépendance, les pays africains pour la plupart ont plus ou moins compris la nécessité de développer leur système éducatif. Accorder une place primordiale à l’éducation c’est prendre en compte et appliquer les droits humains liés à l’éducation et assurer la mise en œuvre  du développement des facteurs sociaux, économiques, politiques, culturels et technologiques.

L’IQAI, en promouvant une éducation de qualité, c’est-à-dire orientée vers la satisfaction des besoins en main d’œuvre du marché de l’emploi dans les pays du continent africain,  éducation caractérisée par cinq grandes dimensions à savoir : l’expérience des apprenants, l’environnement des apprentissages, le contenu des enseignements et des formations professionnelles, le cheminement des apprenants et les performances.

Ce crédo prioritaire, inscrit sa démarche sur trois axes majeurs: La démocratisation de l’éducation et la professionnalisation des enseignements, l’épanouissement de l’individu et de la société et la promotion de l’identité culturelle. Il va sans dire que la dimension de la coopération dans le domaine de l’éducation peu ou mal abordée, peut-être même négligée, occupera désormais une place de choix dans les  formations professionnelles.

Par : Jean Paul Ntamack (Responsable de la communication chez IQAI)